Recherche sémantique

Aller à : Navigation, rechercher

[Modifier la requête]| Montrer le code incrusté


Précédent     Résultats 4 – 6    Suivant        (20 | 50 | 100 | 250 | 500)

1 Mumble Constituant - Pouvoir éthique et scientifique

AtelierC.png

La date « 3.89.204.127 » n’a pas été comprise.

Lister ou créer les événements - Calendrier mensuel
Titre: Mumble Constituant - Pouvoir éthique et scientifique
Début: 2020/11/17 20:30 Fin: 2020/12/29 23:30
Type: Reunion Lieu: Discord
Description: Ateliers constituants sur le pouvoir éthique et scientifique : tous les mardis (20h30 sur Discord)






La date « 3.89.204.127 » n’a pas été comprise.




Dessine moi une Constitution !.png

Pour participer



Issu des Gentils Virus (gentilsvirus.org), Mumble Constituant est une initiative citoyenne collaborative ayant pour objectif d’écrire une Constitution complète avec un maximum de participants. Une initiative pour s’entraîner, construire et mettre concrètement nos compétences citoyennes au service de l’élaboration d’une Constitution collaborative ! Parlons de Constitution et écrivons la !

Site web
Calendrier des Mumble Constituants
Constitution Mumble au stade actuel
Version avec les modalités






2 Documents

Document de travail (Éthique et scentifique - MC165 à ...)

Secrétariat





3 Travaux





Titre XIV – Le pouvoir éthique et scientifique


PRÉAMBULE

Tout projet ou toute action estimés contraires à l’éthique ou potentiellement risqués sont étudiés par le pouvoir éthique et scientifique. La Commission de Contrôle Éthique et Scientifique ou l’Assemblée Confédérale Éthique et Scientifique peuvent chacune s’auto-déclarer insuffisamment compétentes et convoquer une Assemblée Ad hoc Éthique et Scientifique ou solliciter un autre pouvoir.


14.1 – ACTEURS


14.1.1 – La Commission de Contrôle Éthique et Scientifique (CC.ES)

La Commission de Contrôle Éthique et Scientifique (CC.ES) est garante du bon déroulement des activités des acteurs du pouvoir éthique et scientifique ainsi que du pluralisme et de la contradiction. Elle veille à la transparence des prises de décisions.

Tout citoyen peut saisir la CC.ES selon des modalités fixées par une loi organique.

La CC.ES est neutre dans les débats des assemblées. Elle est compétente pour toute l’organisation des débats et des délibérations. Elle peut saisir l’Assemblée Confédérale Éthique et Scientifique pour donner suite à une saisine des citoyens et convoquer des Assemblées Ad hoc Éthique et Scientifique.


14.1.2 – L’Assemblée Confédérale Éthique et Scientifique (ACES)


L’Assemblée Confédérale Éthique et Scientifique (ACES) est en charge de délibérer sur les questions éthiques et d’en fixer les limites au cas par cas. Elle n’a ni compétence législative, ni judiciaire. Ses délibérations ne font pas jurisprudence.

Elle se réunit en séances publiques. Elle est composée de 15 citoyens tirés au sort par département, désignés pour 1 an et demi. Elle se renouvelle par tiers tous les six mois. Les assemblées sont facilitées par des membres de la CC.ES. Lors des votes, la présence de chaque membre de l’assemblée est obligatoire. Un compte rendu quotidien est rédigé et rendu public. L’ACES peut convoquer des Assemblées Ad hoc Éthique et Scientifique.


14.1.3 – Les Assemblées Ad hoc Éthique et Scientifique (AAdES)


Les Assemblées Ad hoc Éthique et Scientifique (AAdES) sont soumises à des cahiers des charges exhaustifs rédigés par l’ACES ou la CC.ES. Par défaut, elles n’ont pas de pouvoir de décision, mais peuvent délibérer en autonomie si leur cahier des charges le spécifie. Elles se réunissent en séances publiques. Les mandats des assemblées Ad hoc (AAdES) sont impératifs, ils sont fixés dans le susdit cahier des charges. Celui-ci comporte a minima : le mode de désignation et la composition de l’assemblée, les raisons de sa convocation, la durée du mandat, l’emploi du temps et l’objectif des mandatés.

Par défaut, la convocation des mandataires se fait par tirage au sort. Le tirage au sort est effectué parmi une liste évolutive de personnes désignées par démocratie liquide par les citoyens pour leurs connaissances respectives.

Les assemblées sont facilitées par des membres de la CC.ES. La présence en séance des mandatés est obligatoire. Un compte rendu quotidien est rédigé et rendu public.


14.1.4 – L’Observatoire de la Technologie, de l’Industrie et des Sciences (OTIS)


L’Observatoire de la Technologie, de l’Industrie et des Sciences (OTIS) est en charge d’observer le développement technologique, industriel et scientifique dans le monde, afin d’assurer la souveraineté de la France. Il alerte l’ACES en cas de risque avéré ou suspecté en France ou à l’étranger et peut alerter l’assemblée ou la commission de son choix. Il donne des recommandations en matière d’orientation du développement technologique, industriel et scientifique à l’Assemblée de Répartition Monétaire (11.1.2.2), à l’Assemblée Confédérale (10.3.2.1), à l’Assemblée Confédérale Éthique et Scientifique (14.1.2) et au pouvoir diplomatique (Titre XV).

Il est dirigé par un comité exécutif dont les membres sont désignés pour 5 ans renouvelables par l’ACES. Il est composé de plusieurs secteurs, dont les membres sont sélectionnés par le comité exécutif pour leurs compétences. Les modalités de sélection des membres de l’OTIS et le fonctionnement du comité exécutif sont développés dans une loi organique.

Un rapport mensuel est rédigé et rendu public.

L’OTIS peut convoquer des assemblées Ad hoc Éthique et Scientifique.


14.1.5 – Le Bureau de la Propriété Intellectuelle (BPI)


Le Bureau de la Propriété Intellectuelle (BPI) est composé de fonctionnaires, il a pour missions de recevoir les dépôts et délivrer les titres de propriété intellectuelle : brevets, marques, dessins et modèles. Il délivre les licences d’exploitation, met à la disposition du public toute information nécessaire pour la protection des titres de propriété intellectuelle et gère le Bulletin officiel de la propriété intellectuelle.


14.2 – RECOURS EN JUSTICE


Les recours sont arbitrés par les tribunaux compétents.

Les litiges concernant les propriétés intellectuelles sont arbitrés par le tribunal économique.

Les cas d’espionnage industriel sont arbitrés par le tribunal économique, le tribunal criminel ou le tribunal administratif.

Les cas de mise en danger sont arbitrés par le tribunal de Santé.

Voir titre IX pouvoir judiciaire, le schéma “Organisation juridictionnelle confédérale française”, le Code Économique, le Code Criminel, le Code Administratif et le Code de la Santé.






- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Pour voter : Rejoindre le groupe facebook


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Pour participer aux prochains ateliers : Tous les mardis, 20h30 ...dans le salon "Vocal Mumble Constituant" du Discord des GV






CONSTITUTION COMPLÈTE







4 Mumble Constituant - Pouvoir éducatif - Partie 2

AtelierC.png

La date « 3.89.204.127 » n’a pas été comprise.

Lister ou créer les événements - Calendrier mensuel
Titre: Mumble Constituant - Pouvoir éducatif
Début: 2020/10/20 20:20 Fin: 2020/11/10 23:30
Type: Reunion Lieu: Discord
Description: Ateliers constituants sur le pouvoir éducatif : tous les mardis (20h30 sur Discord)






La date « 3.89.204.127 » n’a pas été comprise.




Dessine moi une Constitution !.png

Pour participer



Issu des Gentils Virus (gentilsvirus.org), Mumble Constituant est une initiative citoyenne collaborative ayant pour objectif d’écrire une Constitution complète avec un maximum de participants. Une initiative pour s’entraîner, construire et mettre concrètement nos compétences citoyennes au service de l’élaboration d’une Constitution collaborative ! Parlons de Constitution et écrivons la !

Site web
Calendrier des Mumble Constituants
Constitution Mumble au stade actuel
Version avec les modalités






5 Documents

Document de travail (Éducatif - MC151 à 164)

Secrétariat







6 Travaux - Titre XIII - Le pouvoir éducatif





PRÉAMBULE




Le pouvoir éducatif a pour objectif de permettre à tout citoyen d’apprendre à :

  • Parler, lire, écrire, compter ;
  • Écouter, communiquer, s’exprimer en public, échanger ;
  • Être critique (apprendre à réfléchir, analyser) ;
  • Se comporter en société (respecter autrui et l’environnement) ;
  • Coopérer, s’entraider.

Les grands principes du système éducatif sont le droit à l’instruction, la gratuité, la neutralité et la pluralité de l’enseignement, la laïcité et la liberté de l'enseignement.


Le droit à l’instruction

L'instruction est un droit universel à tout âge et nul ne peut empêcher qu'une personne bénéficie des dispositifs éducatifs proposés par l'État. L'instruction est une obligation familiale. Cette obligation, à la charge de la collectivité, s'applique pour tout élève. Sont dits élèves, les Français et étrangers résidant en France, de 3 ans à leur majorité. La famille a deux possibilités : l’inscription dans un établissement scolaire, soit public, soit privé, ou assurer l’instruction elle-même (avec déclaration préalable).


La gratuité

L'enseignement, les activités scolaires et périscolaires des établissements publics d’enseignement sont gratuits.


La neutralité et la pluralité de l’enseignement

L'enseignement est neutre et pluriel, les enseignants ont un devoir de neutralité philosophique et politique ainsi que de pluralité (diversité des opinions, croyances, théories, points de vue...).


La laïcité

Le principe de laïcité des personnels et des programmes en matière religieuse est au fondement du pouvoir éducatif français. La laïcité implique la neutralité du personnel public et l'interdiction du prosélytisme.


La liberté de l'enseignement

Le service public d'enseignement coexiste avec des établissements privés, soumis au contrôle de la Commission de Contrôle de l’Éducation (CC.E) et pouvant bénéficier de son aide (en contrepartie d'un contrat signé avec la CC.E). La liberté d'organiser et de dispenser un enseignement est une manifestation de la liberté d'expression. Cependant la Confédération est la seule habilitée à délivrer diplômes et grades universitaires. Les diplômes délivrés par les écoles privées n'ont pas de valeur officielle sauf s'ils sont reconnus par la Confédération. La réglementation des examens se fait à l'échelle nationale.



13.1 - ACTEURS




13.1.1 - Commission de Contrôle de l’Éducation (CC.E)

La Commission de Contrôle de l’Éducation (CC.E) veille au respect de la législation en matière d’éducation par tous les acteurs du pouvoir éducatif. Elle est garante du bon fonctionnement des opérations d’inspection des acteurs du pouvoir éducatif.

Elle peut être saisie, dans les conditions prévues par la loi organique, par tout citoyen ou habitant ayant une réclamation quant à l’application de la législation en matière d’éducation.

Une loi organique définit les attributions et les modalités d’intervention de la CC.E et de ses inspecteurs. Elle détermine les conditions dans lesquelles la CC.E peut être assistée par un collège pour l’exercice de certaines de ses attributions. Les membres de la CC.E rendent compte de leur activité aux citoyens lors de la reddition des comptes.


13.1.2 - L’Assemblée Confédérale de l’Éducation (ACE)

L’Assemblée Confédérale de l’Éducation (ACE) est composée de citoyens tirés au sort pour proposer, puis décider des programmes et fonctionnements. Elle se réunit en séances publiques. Elle est composée de 15 citoyens tirés au sort par département, désignés pour 18 mois. Elle se renouvelle par tiers tous les 6 mois. Les assemblées sont “présidées” par des coordinateurs issus de la CC.E. Lors des votes, la présence de chaque membre de l’assemblée est obligatoire. Un compte rendu quotidien est rédigé et rendu public.

Une Assemblée Ad hoc de l’Éducation (AAdE) peut être convoquée par l’ACE ou à l’initiative d’1 % des citoyens. La méthode de délibération des assemblées de l’éducation est identique aux assemblées législatives (→ 10.5).


13.1.3 - L’Assemblée Ad hoc de l’Éducation (AAdE)

L’Assemblée Ad hoc de l’Éducation (AAdE) est une assemblée consultative. Elle se réunit en séances publiques. Les mandats des AAdE sont impératifs, ils sont fixés dans un cahier des charges exhaustif. Celui-ci comporte à minima : le mode de désignation et la composition de l’assemblée, les raisons de leur convocation, la durée du mandat, l’emploi du temps et l’objectif des mandatés. Par défaut, la convocation des mandataires se fait par tirage au sort sur une liste de personnes désignées par démocratie liquide pour leurs connaissances respectives. Les assemblées sont “présidées” par des coordinateurs issus de la CC.E. La présence en séance des mandatés est obligatoire. Un compte rendu quotidien est rédigé et rendu public.


13.1.4 - Les Conseils des Apprenants (CA)

Les Conseils des Apprenants (CA) sont des assemblées consultatives tirées au sort parmi les personnes issues d’un cycle de formation. Ils ont pour fonction de permettre aux assemblées et à la CC.E d’évaluer le travail des enseignants et la qualité du système éducatif. Les conseils sont facilités par des coordinateurs issus de la CC.E. La présence en séance des mandatés est facultative. Un compte rendu quotidien est rédigé et rendu public.


13.1.5 - Les établissements d’enseignement

Les établissements d’enseignement regroupent l’ensemble des établissements scolaires (primaire, secondaire), des établissements d’enseignement supérieur (tertiaire) et des centres de formation pour adulte. Ils peuvent être publics ou privés.


13.1.5 .1 - Les établissements publics

Un établissement public est un établissement financé par la Confédération. Il ne peut être financé par des fonds privés. Il a l'obligation de respecter le volume horaire d'enseignement et de respecter les programmes.


13.1.5 .2 - Les établissements privés

Un établissement privé est un établissement qui ne reçoit aucune subvention de l'État. Il est financé uniquement par des fonds privés et n'a pas l'obligation de respecter le volume horaire d'enseignement, mais a l'obligation de respecter les programmes.


13.1.6 - Les parents ou tuteurs légaux

Les parents ou tuteurs légaux sont les principaux responsables de l’éducation des enfants dont ils s’occupent.


13.1.7 - Les centres d'activités périscolaires

Les centres d'activités périscolaires sont publics. Ils dispensent des activités, qui complètent les enseignements scolaires, encadrées par des enseignants, mais non obligatoires. Ces activités visent toutes à favoriser l’autonomie, l’épanouissement et le développement psychologique, moteur et social de l’élève, autrement que par les enseignements en classe (sport, musique, arts, agriculture, activités manuelles ou culturelles…).


13.1.8 - Les centres de service citoyen

Les centres de service citoyen sont publics et gratuits. Ils dispensent les formations minimums nécessaires au bon fonctionnement de la société. Le service citoyen est un droit et un devoir du citoyen (→ Titre VII).



13.2 – DE L’ÉDUCATION POPULAIRE




L’éducation populaire est un droit de transmission par le partage de connaissances entre citoyens. Elle a pour vocation de renforcer les liens intergénérationnels et entre les territoires ; le développement des capacités intellectuelles, culturelles, artistiques et physiques de chacun. Elle permet de continuer à apprendre par soi-même tout au long de la vie. Elle est gratuite, accessible à tous, à tout âge et localement.

Ce droit s’exerce par la mise à disposition de locaux publics et d’autres ressources pour les activités reconnues comme relevant de l’éducation populaire par un territoire, selon le principe de subsidiarité ascendante (→ 8.3.1).

Les principes d’éducation populaire définis précédemment sont mis en œuvre sur l’ensemble du territoire.



13.3 – APPLICATION




Le corps collectif se dote de toutes les dispositions permettant dans les faits la stricte application des articles précédents.



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


Pour voter sur ce titre et sur les autres : Rejoindre le groupe


- - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Pour participer aux prochains ateliers : Tous les mardis, 20h30 ...dans le salon "Vocal Mumble Constituant" du Discord des GV






CONSTITUTION COMPLÈTE








7 Atelier Constituant N°37 - Metz

Lister ou créer les événements - Calendrier mensuel
Titre: Atelier Constituant N°37 - Metz
Début: 2020/01/18 09:30 Fin: 2020/01/18 12:00
Type: Reunion Lieu: Boutique solidarité de l'Abbé Pierre - 7 rue Clovis - 57000 METZ
Description: Un Atelier Constituant, est un moment d’Éducation Populaire, sur notre souveraineté en tant que citoyen, à choisir nos lois et à définir notre constitution






La date « 3.89.204.127 » n’a pas été comprise.
AtelierC.png

La date « 3.89.204.127 » n’a pas été comprise.


Chers citoyens, chères citoyennes,

Pour bien commencer la nouvelle année, vous êtes cordialement invités à participer à l'atelier constituant du samedi 18 Janvier 2020 de 09h30 à 12 heures, à la boutique solidarité de l’abbé Pierre, 7 rue Clovis à Metz

Précédent     Résultats 4 – 6    Suivant        (20 | 50 | 100 | 250 | 500)
Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Affichages
Actions
Navigation
Lister ou Créer des vidéos / documents / sites web / initiatives / demandes d'aide
Communauté : Réseau social, Mumble, Radio, IRC, Evénements, ...
Groupes ou Pages facebook non locaux - twitter - google+ - Bookmarks sociaux
Groupes locaux - cartes
Boîte à outils
Articles en chantier
Cette plateforme web