Livre "surgissement d'un nouveau monde - Valeurs Vision Economie Politique Tout Change"

Aller à : Navigation, rechercher

Surgissement d'un nouveau monde - Marc Luyckx Ghisi - Editions L'Harmattan - deuxième édition - pages 151et 258 -


"le paradigme transmoderne
Sens politique de cette nouvelle définition de la vérité.

C’est une table composée de triangles comme des morceaux de tarte qui s’emboîtent, mais le centre de la table est un trou circulaire. Pour moi cette table constitue le symbole le plus puissant du transmoderne et planétaire.
Chacun des partenaires autour de la table est égal aux autres.
...
Mais en plus, le centre est creux. Personne ne possède la vérité ultime. Chacun est invité à cheminer vers le centre. C’est le sens du « chemin de l’être » dont nous parlent Heidegger, ou Gabriel Marcel, en philosophie. C’est aussi le chemin dont témoignent les mystiques juifs, musulmans, chrétiens, bouddhistes ou athées. En effet, plus on avance vers le centre, moins on sait, moins on peut formuler la vérité, moins on est attaché à sa propre formulation théologique ou idéologique.
...
Au niveau plus général l’image de la table creuse, est une conception de la vérité où chaque culture du monde est égale aux autres et est invitée à contribuer à la solution des problèmes mondiaux, sur pied d’égalité. Et en même temps, plus chacun avance vers le centre moins il sait, moins il « possède » la vérité, moins il tente de l’imposer aux autres. C’est le concept de vérité que l’on retrouve chez les mystiques de toutes les religions du monde. Ils témoignent tous de la même vision de la vérité, au niveau de leur expérience la plus profonde. Et il semble que la nouvelle génération se retrouve assez à l’aise avec cette nouvelle vision de la vérité. On le voit, nous sommes loin au-delà de la conception post moderne qui en déconstruisant les vérités, finit par dissoudre la possibilité même de vérité et débouche sur le relativisme.
On le comprend, toute la nouvelle civilisation mondiale qui est en train de naître autour de cette société de la connaissance, est une civilisation foncièrement non-violente et tolérante. Mais non relativiste. La vérité existe, mais personne n’en a le contrôle.


Autour de la table, les citoyens, hommes et femmes, sont sur pied d’égalité. Les cultures et les religions aussi. Il n’y a plus de supériorité qui vaille. Il incombe seulement à chacun d'apporter sa contribution spécifique à la construction d’un monde viable, juste et soutenable."

Catherine vergnaud (discussion)7 septembre 2013 à 13:07
Outils personnels

Variantes
Navigation
Lister ou Créer des vidéos / documents / sites web / initiatives / demandes d'aide
Communauté : Réseau social, Mumble, Radio, IRC, Evénements, ...
Groupes ou Pages facebook non locaux - twitter - google+ - Bookmarks sociaux
Groupes locaux - cartes
Boîte à outils
Articles en chantier
Cette plateforme web