La Mutinerie- entretien avec Etienne Chouard-2017

De wiki.gentilsvirus.org
Aller à : Navigation, rechercher
La Mutinerie- entretien avec Etienne Chouard-2017

ENTRETIEN DU 14/07/17 PAR "LA MUTINERIE"

- de 0.08 à 4.20 : Une vraie constitution

- de 4.21 à 6.11 : Méchants abstentionnistes !

- de 6.12 à 9.31 : L'autonomie en question

- de 9.32 à 14.02 : En marche ?

- de 14.03 à 17.10 : Du Chouard dans les programmes

- de 17.11 à 19.31 : Youtube/Censure/Décodex

- de 19.32 à 28.15 : 1984

- de 28.16 à 29.07 : Fasciste !

- de 29.08 à 36.36 : Du positif ?

- de 36.37 à 38.03 : Les retraités

- de 38.04 à 43.09 (FIN) : Union Européenne


titre La Mutinerie- entretien avec Etienne Chouard-2017
URL http://youtu.be/RbtvgdVge2o
service youtube
id RbtvgdVge2o
desc ENTRETIEN DU 14/07/17 PAR "LA MUTINERIE"

- de 0.08 à 4.20 : Une vraie constitution

- de 4.21 à 6.11 : Méchants abstentionnistes !

- de 6.12 à 9.31 : L'autonomie en question

- de 9.32 à 14.02 : En marche ?

- de 14.03 à 17.10 : Du Chouard dans les programmes

- de 17.11 à 19.31 : Youtube/Censure/Décodex

- de 19.32 à 28.15 : 1984

- de 28.16 à 29.07 : Fasciste !

- de 29.08 à 36.36 : Du positif ?

- de 36.37 à 38.03 : Les retraités

- de 38.04 à 43.09 (FIN) : Union Européenne

  • Résumé détaillé et minuté en bas de la page en cours de transcription
descriptionlongue Origine :
Publication fb mur d'Etienne Chouard
Blog le Plan C
URLSTRING http://youtu.be/RbtvgdVge2o
PAGECREATOR Catherine vergnaud
CREATIONTIMESTAMP 20170815201251
CREATIONTIME 2017-08-15 20:12:51
REVISIONUSER Catherine vergnaud
REVISIONTIMESTAMP 20170816184938
REVISIONTIME 2017-08-16 18:49:38

Sommaire

1 La Mutinerie - entretien avec Etienne Chouard - 2017

1.1 Une vraie constitution

1.1.1 (0'10") Avoir une vraie constitution = pouvoir prendre des décisions dans le sens du bien commun, de l'intérêt général et non dans l'intérêt des privilégiés contrôlant le pouvoir

Si on a une vraie constitution cela va absolument tout changer :

-> Cela donne le pouvoir de prendre des décisions dans le bien commun, dans le sens du bien commun, dans l'intérêt général.
-> Cela change tout au niveau local, départemental, régional, national, continental, mondial.
-> Cela changerait même la conjoncture générale, la prospérité en découlerait comme la disparition complète du chômage.
-> Cela ne serait plus l'intérêt des privilégiés qui ont pris le contrôle du pouvoir.
-> Les décisions prises ne seraient plus dans l'intérêt des lobbies, puissants, riches, multinationales (Monsanto et marchands de canons y compris).

1.1.2 (1'30") Méthode de la mafia historique et des gouvernements : terreur et pénurie

-> La mafia gouverne par la terreur, en terrorisant ses victimes tout en se présentant comme le protecteur.
-> Le chômage est une construction politique, un outil terroriste, un outil mafieux.
Le chômage est une arme des riches contre les pauvres, un outil qui sert de tenaille pour faire peur.
-> Les gouvernements qui sont au service des plus riches depuis la Révolution française terrorisent la population et organisent la pénurie.
Il est très important que les peuples aient besoin de travailler mais pas pour le bien commun, pour les négriers qui ont pris le contrôle du gouvernement.

1.1.3 (2'48") Avoir une vraie constitution rendraient impossibles toutes les formes de fascisme

-> Ipso facto les riches ne peuvent plus prendre le pouvoir politique.
-> Fin du capitalisme.
-> impossibilité de toutes les formes de fascisme.

Avec un peuple constituant, il n'y a plus de place pour un tyran.

Avec un peuple constituant dès qu'un tyran manigance pour arriver au pouvoir, il a contre lui des citoyens.

1.1.4 (3'20") Électeur = consent à tout abandonner à des maîtres / citoyen = défend la démocratie

-> Un électeur de défend rien ; il consent à tout abandonner à des maîtres; il choisit entre crapule A, crapule B et crapule C ; il est souvent éteint, paresseux, complexé et se croit incompétent.
-> Un citoyen défend la démocratie ; il est actif, courageux.

Tout le monde se méfie des politiques, plus de 80% de la population n'a pas confiance dans les acteurs politiques.
Ceux qui votent valident le système.

1.2 Méchants abstentionnistes !

1.2.1 (4'22") La position abstentionniste a une cohérence mais ne nous sort pas du piège politique. La seule issue : devenir constituant

La position abstentionniste est très défendable et ne mérite pas d'être condamnée.
Les acteurs politiques professionnels nous volent littéralement la réflexion et l'action politique.
Voter ou ne pas voter ne nous sort pas du piège politique.
Pas d'autre issue que de devenir constituant :
-> se hisser au-dessus des pouvoirs actuels, intellectuellement, avant de pouvoir le faire pratiquement.
-> être capable de concevoir que nous sommes souverains.
Les ateliers constituants servent à cette réflexion, l'entraînement doit être quotidien :
-> Chaque jour faire une réflexion pratique.

1.3 L'autonomie en question

1.3.1 (6'15") Face au "diviser pour mieux régner" les alternatives d'autonomie de vie ne suffisent pas pour résister au fascisme

Les peuples qui voulaient coloniser un autre peuple ont très souvent semé le chaos pour pouvoir l'exploiter, nous devons nous préparer au chaos qui vient.
Construire un monde qui nous manque est une superbe idée mais cela ne suffit pas à faire un projet politique alternatif.
Faire tourner des éoliennes, devenir frugal, autonome, devoir s'armer et se barricader pour faire face au chaos pendant que tout le reste de l'humanité crève ne peut être une alternative réelle pour résister.

1.3.2 (8'30") Développer une aptitude constituante et être citoyen actif responsable de la limite des pouvoirs permet la résistance au fascisme

-> Pour résister à un tyran et au fascisme, maintenir l'activité économique normale, les citoyens constituants entraînés à instituer eux-mêmes les contrôles des pouvoirs seront plus robustes.
-> Pour résister au chaos, il faudrait avoir développé une aptitude constituante non réduite à l'aspect juridique du terme.
-> Être un citoyen constituant c'est penser les pouvoirs dont a besoin la communauté et les limitations non théoriques mais pratiques de ces pouvoirs par l'activité concrète des citoyens.

1.4 En marche ?

1.4.1 (9'33") La fabrique des opinions : les instituts de sondage

-> Macron est le début d'une dévastation sociale historique, inédite, un retour au XIXe siècle.
-> Les instituts de sondage sont tous sous appropriation.
-> L'institut de sondage est un des outils majeurs de la fabrique du consentement, de la fabrique des opinions, une machine faite pour nous tromper.
-> Les sondages disent que les français sont prêts à donner à Macron une majorité à l'Assemblée Nationale.

1.4.2 (10'43") Le droit du travail : retournement de la hiérarchie des normes par la loi Macron et perte de la protection

Nous étions protégés par un droit du travail donc par une loi qui se situait au-dessus de la volonté du patron. Entre les normes produites entre le patron et le salarié et la loi, la loi était au-dessus. Il y avait une hiérarchie des normes protectrice pour le salarié.
La première loi Macron - la loi El Khomri (loi travail) - a déjà inversé la hiérarchie des normes.
la loi Macron inversant la hiérarchie des normes a détruit la protection que nous avions, le droit du travail étant changé.
L'urgence est de défaire cette loi El Khomri ; or Macron veut la renforcer.

1.4.3 (11'43") L'urgence c'est de devenir citoyen constituant et ne plus être tenu à l'écart

L'urgence n'est pas de créer des communautés, l'urgence c'est de devenir constituant, un citoyen vigilant ! On peut cumuler les deux.
  • Devenir constituant ne demande pas un effort considérable ; ce qui est compliquer c'est de s'y mettre :
-> S'imposer une minute par jour à réfléchir concrètement à la Constitution.
-> Prendre n'importe quel article de la Constitution française :
- réfléchir et comprendre ce qui est dit dans cet article,
- comprendre comment le peuple est tenu à l'écart dans cet article,
- essayer de reformuler pour ne plus être mis à l'écart.

1.5 Du Chouard dans tous les programmes

1.5.1 (14'07") Les professionnels de la politique vont dévoyer nos idées d'émancipation ; les conflits d'intérêt sont la cause de notre impuissance politique

Si nos idées d'émancipation citoyenne, de non professionnels de la politique, sont reprises par les politiciens, ceux-ci vont dévoyer nos idées, les vider de leur sens.

Exemple : décider que l'assemblée Constituante ne devra pas être tirée au sort complètement mais juste en partie.

Ce serait garder dans la Constituante les conflits d'intérêt qui sont la cause de l'impuissance politique populaire.

1.5.2 (15'10") Rousseau : C'est une forme de folie que de croire que celui qui est en situation de dominer va suivre un intérêt autre que le sien

-> Les maîtres vont suivre leur intérêt.
-> Si on accepte qu'il y ait des maîtres, ne pas s'attendre à ce qu'ils suivent un autre intérêt que le leur, ils ne serviront pas l'intérêt général.
-> La Constitution non écrite par le peuple a fait que les riches ont pris le contrôle du pouvoir politique ; cela donne une ploutocratie ; les décisions sont prises dans l'intérêt des riches.

1.5.3 (15'58") Ce que l'on va perdre avec Macron

-> Perte de la sécurité sociale.
-> Perte du droit du travail protecteur.
-> Perte du statut de la fonction publique.
-> Perte probablement de la plupart des services publics par la privatisation.

Notre pays est riche, il y a de l'inertie et donc du temps écoulé avant d'être miné, asservi, malheureux.
Si les gens attendent d'être au fond du trou pour réagir !!!
On le mérite : on a voté Macron, on l'aura !

1.5.4 (16'40") La fabrique du personnage Macron par les journaux

-> Les journaux appartiennent à 9 milliardaires, on l'accepte !
-> Macron fait la politique des milliardaires.
-> Les journaux ne parlent que de Macron, font des articles à la gloire de Macron.

Les journaux font la fabrique du personnage Macron et cela n'a rien à voir avec l'intérêt général !

1.6 Youtube/Censure/Décodex

1.6.1 (17'12") Espoir d'une production d'un substitut libre au sein d'Internet mais surtout compter sur la robustesse d'une idée simple qui se propage même hors Internet

Il y a l'espoir d'une production d'un substitut libre à Youtube, plateforme Internet, etc. par les hackers, les programmeurs mais les milliardaires vont corrompre et polluer Internet.
Je compte sur la robustesse d'une idée simple qui devrait pouvoir se répandre sans Internet.
Si l'idée est simple elle se propage sans avoir besoin d'un média aussi puissant qu'Internet.

-> Ce n'est pas aux hommes du pouvoir d’écrire les règles du pouvoir.
-> Ce n'est pas aux parlementaires d'écrire la Constitution.
-> Si on veut une Constitution il faut qu'on l'écrive nous-mêmes.

Il faut s'entraîner, se préparer, qu'on soit plus nombreux à d'occuper du bien commun.
Le jour où cela va péter nous serons prêts.

1.7 1984

1.7.1 (19'32") Quand Big Brother crée, organise l'opposition pour garder le pouvoir, détourne le besoin de la population de tempêter vers une opposition fabriquée par le pouvoir

->J'ai presque l'impression que Mélanchon et Le Pen servent à cristalliser deux partis du peuple voulant s'émanciper.
Ce sont deux puissants ennemis du système, ils ne font pas cause commune contre l'oppression, ils ne gagneront jamais les élections.
-> Comme décrit par Orwell dans "1984" Big Brother pour garder le pouvoir organise lui-même son opposition contrôlée et dont il n'a rien à craindre.
- Big Brother organise la guerre permanente qui mobilise totalement le peuple et lui fait faire corps derrière Big Brother.
- Goldstein est le monstre fabriqué par Big Brother pour canaliser les ressentiments éventuels de la population.
- Les gens par mimétisme grégaire haïssent Goldstein qui passe quotidiennement sur tous les écrans lors des "deux minutes de la haine" et qui pourtant dit la vérité : "Méfiez-vous de Big Brother, Big Brother vous ment, Big Brother vous vole !".
- Big Brother se sert de ce dénonciateur de scandales comme l'incarnation de ce qu'il faut haïr.
- Quand on hait Goldstein, on ne hait plus Big Brother. Big Brother détourne le besoin de la population de tempêter vers une opposition qu'il a fabriquée pour cela.
- Goldstein est une marionnette au service de Big Brother.

1.7.2 (25'10") Les oppositions devraient fraterniser contre les oppresseurs qui sont au pouvoir

Les millions de gens qui choisissent Le Pen devraient fraterniser avec les millions de gens qui défendent Mélanchon.
On a tous le même problème avec cette oligarchie ploutocratique.
Cette position que je défends me fait traiter de philo-fasciste par ce que je dédiabolise Goldstein et que je demande de regarder Big Brother et non Goldstein.
Ceux qui sont au pouvoir sont les oppresseurs !

1.7.3 (26'32") Une pensée du philosophe Alain: "Une assemblée ne pense pas". Le mouvement de foule peut entraîner une déresponsabilisation

-> Une pensée d'Alain, le philosophe, Émile Chartier : "Une assemblée ne pense pas".
-> Ce sont les hommes qui pensent.
-> Les mouvements de foule peuvent entraîner une sorte de déresponsabilisation
-> Dans les institutions il faudrait prévoir des mécanismes qui protègent des mouvements de foule pour garder la possibilité de résister à l'assemblée - peut-être par le vote secret.

1.7.4 (27'24") Se mobiliser, ne pas se disperser, ne pas se diviser, être déterminé et courageux comme la classe ouvrière de la fin du XIXe-début du XXe siècle

-> À la fin du XIXe siècle, début du XXe, la classe ouvrière était très nombreuse, plus que motivée, déterminée à venir à bout du capitalisme, avec une culture politique incroyablement supérieure à aujourd'hui.
-> Ils étaient formés, déterminés, courageux, endurcis à la douleur, se sont fait massacrés lors de la première guerre mondiale.
-> Et nous ?
-> Qu'avons-nous comme troupe ?
-> Rien du tout, des gens qui regardent la télévision !
-> Pas de motivation, de la dispersion et on se tire les uns les autres dans les pattes...

1.8 Fasciste !

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Lister ou Créer des vidéos / documents / sites web / initiatives / demandes d'aide
Communauté : Réseau social, Mumble, Radio, IRC, Evénements, ...
Groupes ou Pages facebook non locaux - twitter - google+ - Bookmarks sociaux
Groupes locaux - cartes
Boîte à outils
Articles en chantier
Cette plateforme web