Conférence de Bernard Friot à Metz

De wiki.gentilsvirus.org
Aller à : Navigation, rechercher
titre Conférence de Bernard Friot à Metz du 17/10/2013
URL_externe https://www.facebook.com/events/624511317570590/
URLSTRING https://www.facebook.com/events/624511317570590/
resume La conférence présente le travail de Bernard Friot et la sortie du capitalisme par le salariat.
urldiscussion
Pages liées

Extension:DynamicPageList (DPL), version 2.01 : AVERTISSEMENT : Aucun résultat !


Lister ou Saisir des sites ou Infos web/facebook
Derniers sites web :
+ Coredem - Communauté de sites ressources
+ Age de faire - janvier 2017 - Democratie
+ Wikidébats, l'encyclopédie des débats
+ Journee de Synergie Democratique : Pad de
+ Gentilsvirus.slack.com
+ La vie des idées
+ PAD : que nous manque t'il pour nous rass
+ Assembl
+ PAD : que faire de constructif pour chang

Dernières pages facebook :
f Démocratie ouverte
f Projet2017
f Elisons notre candidat citoyen pour la P
f Ma Voix
f Gentils Virus Philia
f L'Atelier Constituant
f Vers une nouvelle constitution pour une
f L'Atelier Constituant Virtuel (groupe fb
f Sensibilisation a la democratie sur les

Dernières "Infos internes" :
Le Tout-Gratuit-Synchronisé
Tracts
Liste d'Initiatives démocratiques associat
Initiatives "Démocratiques" dans des Entre
Liste de Journalistes d'Investigation et O
Outils collaboratifs testés par les Gentil
Listes de sources d'informations
Bibliographies ou Listes de Documents (int
Liste d'Idées d'Initiatives ou d'Initiativ

Modifier
Lister ou créer les événements - Calendrier mensuel
Titre: Conférence de Bernard Friot
Début: 2013/10/17 20:00 Fin:
Type: Presentation Lieu: Metz - Lorraine
Description: L'enjeu des retraites

La conférence de et avec Bernard Friot débute à 20 H à Metz, Grenier des récollets, 1 Rue des Récollets.
Cette conférence est gratuite et ouverte à tout public.
Bernard Friot a aussi écrit "L'enjeu du salaire" au sein duquel il fait référence à "L'enjeu des retraites" et propose le salaire universel.
Voir la fiche du livre "L'enjeu du salaire" sur ce wiki : L'enjeu du salaire
La FASE et le Monde Diplomatique s' associent à ATTAC Moselle pour cette Conférence.
https://www.facebook.com/events/624511317570590/?ref_dashboard_filter=upcoming pour l'événement sur FB.

Sommaire

1 Quelques notes prises au cours de la conférence

1.1 Travailler c'est quoi ?

Quel est le fondement politique du travail ?
On ne peut fonder le travail sur le contenu de l'activité. Toute activité peut être ou ne pas être du travail.

Un exemple :

  • Si on considère que les fonctionnaires ne travaillent pas : les impôts vont à des gens utiles mais non productifs. En ce cas les fonctionnaires apportent leur contribution au PIB par leurs dépenses.
  • Si on considère que les fonctionnaires travaillent alors ils produisent. Ils produisent de l'éducation, de la justice, etc. Et plus les fonctionnaires augmentent et plus la production augmente.

1.2 Institution capitaliste du travail

L'institution capitaliste du travail est composée :

  1. des propriétaires lucratifs
  2. d'un marché du travail
  3. de la mesure de la valeur économique par le temps de travail
  4. de marchandises


  • Par leur travail, les gens objectivent une partie d'eux-mêmes dans une marchandise, c'est le rapport entre force de travail et marché du travail, et mettent en valeur le patrimoine du propriétaire.
  • Le temps devient la mesure de la valeur. Entre le XIV et le XIX° siècle le capitalisme va construire une définition et une pratique de la valeur économique et du travail.
  • Les marchandises sont les biens et les services produits sous la dictature du temps. Si la marchandise est vendue alors le profit est pour le propriétaire du capital, sinon cela n'est pas productif et cela sera considéré comme des valeurs d'usage n'appartenant pas à l'emploi.


Ce système est mortifère à la fois pour l'écologie, la maîtrise et la qualité du travail. On aboutit à une impossibilité de bien travailler.

1.3 Subversion de la convention capitaliste

Au XIX° siècle se crée la fonction publique d'Etat. La personne et non son emploi est payée, le grade est un attribut de la personne. il n'y a pas d'employeur et ce sont les procédures, les concours, les commissions paritaires qui certifient que le salaire est garanti à la personne :

  • Il n'y a pas d'emploi car pour l'emploi dans le système capitaliste c'est le poste de travail qui est qualifié.
  • la contribution à la valeur économique est faite par les gens et non par le patrimoine. Le capital dit que c'est le patrimoine qui fait la valeur économique car il fait des gens des êtres de besoin avec un pouvoir d'achat, pas les maîtres de la valeur économique, qui ont droit à des revenus pour satisfaire les besoins.
  • Contre le revenu, le salaire est ce qui reconnaît que la personne est certifiée. Ce n'est pas l'emploi qui est la matrice, c'est le salaire, la qualification.
  • Un fonctionnaire n'a pas d'emploi mais un salaire à vie.

Le salaire subvertit le marché du travail.
Le revenu accompagné du travail et du pouvoir d'achat entretient les mineurs sociaux.

Dans le capitalisme ce sont les choses qui produisent (on paie des choses) - pas des hommes, pas des personnes.
La fonction publique d'Etat est anticapitaliste. Les fonctionnaires ne produisent pas de marchandise dont la vente donne du capital mais ils contribuent au PIB. Ce qui mesure la contribution des fonctionnaires au PIB c'est l'addition des salaires des fonctionnaires.
Le capitalisme actuel s’acharne à détruire les fonctionnaires en ajoutant au salaire des primes négociées, en disant que l'impôt est une ponction.
L'impôt n'est pas une ponction, les allocations ne sont pas une ponction. Plus les cotisations augmentent, plus les prix augmentent ce qui implique une création monétaire qui correspond à une hausse du PIB. Les allocations c'est la reconnaissance du travail de la production de la valeur sans le travail dans l'emploi. C'est du salaire qui reconnaît une production de la valeur économique, ce n'est pas du pouvoir d’achat.
La création monétaire n'est pas inflationniste car elle reconnaît une valeur économique supplémentaire.
La retraite c'est du salaire. La retraite a été financée par une constante augmentation des cotisations, de 6 1/2 en 50 ans ; en 1995 26% du salaire brut est cotisé pour la retraite. Maintenant le pourcentage recule notamment avec la hausse du salaire brut car pour le capitalisme la retraite ne met en valeur aucun capital.
Le mouvement syndical va subvertir la convention capitaliste du travail. Ce sont les conquêtes au XX° siècle. La sécurité sociale va être financée par une hausse des salaires.
La hausse des prix peut être annulée par la suppression des dividendes. Actuellement sur les 700 milliards du PIB, 200 milliards du PIB vont aux fonctionnaires, retraites, chômeurs, 20% sont investis et 15% des dividendes après l'investissement vont à l'intérêt financier ; le coût du capital pèse lourd sur nos prix.
C'est donc par la hausse des salaires et la suppression des dividendes pour les actionnaires que l'on peut s'imposer pour tous les lieux de travail.

1.4 Gérer la violence sociale

Il est impossible de faire une société sans violence. La société doit affronter la violence ou disparaître aussi une société sans économie, sans valeur, travail et monnaie, une société de chacun selon ses capacités et selon ses besoins ne peut se faire.

La valeur économique est l'objet de la violence sociale dans le capitalisme. le capitalisme s'appuie sur la hiérarchie des salaires et une définition du travail comme partie de l'activité qui produit de la valeur économique, soit de la production de valeurs d'usage. La société de l'humain c'est la société des besoins.

Il faut prévoir les institutions de régulation de la violence sociale et humaniser la violence économique, mettre en place une convention nouvelle de la valeur économique, constituer une classe révolutionnaire : le salariat.

  • le salaire est un droit politique irrévocable (le salaire n'est pas la mesure de ce que nous produisons)
  • à la majorité toute personne participe à la production de valeur
  • une carrière salariale allant de 1 à 4 grades
  • droit de propriété d'usage :
  1. décideur de l'investissement, de la hiérarchie, etc.
  2. participation aux délibérations des caisses d'investissement, aux jurys de qualification, aux caisses de salaire
  3. coordination des entreprises
  4. gratuité du logement, transport, eau, énergie (il y aura un conflit permanent entre les entreprises, les caisses et les jurys).


1.5 Le réseau salariat

Le réseau salariat est un réseau d'éducation populaire qui produit des outils pédagogiques et offre des formations.
Voir : Lien vers la page réseau salariat du wiki des Gentils Virus et voir : Lien vers le Réseau Salariat

2 Questions des Gentils Virus posées à Monsieur Bernard Friot

Ces questions ont été données aussi en mode papier à Bernard Friot et ce dernier y répondra certainement ultérieurement par courriel
Un énorme travail de recherche et de connaissances a été nécessaire pour réussir à créer le système proposé permettant de sortir du capitalisme , désormais il faut œuvrer afin d'informer et former, travailler tous les points permettant une mise en pratique réelle.
Une association a été créée en ce but, elle se nomme le réseau salariat.
Voir : http://wiki.gentilsvirus.org/index.php/R%C3%A9seau_Salariat


2.1 Questions et réponses verbales

---> Vous évoquez apparemment la mise en place progressive du salaire à vie.
Comment commenceriez-vous en l'état actuel des choses ?

  • (La réponse se fera sous peu par un retour écrit de la part de Bernard Friot.)



---> La création monétaire implique donc de sortir de l'Euro ?

  • OUI. La création monétaire impliquera de sortir de l'euro.



---> Comment se fera la parité monétaire, quelle pression possible ?

  • Ce point n'a pas encore été abordé/travaillé, la question est pertinente, il faut travailler à y répondre, le forum du réseau salariat est un outil qui permet justement de poser ces questions non encore vues et chercher à y apporter une réponse.

---> Que pensez-vous du projet de l'assemblée constituante citoyenne désintéressée tirée au sort avancé par certains ?

  • Concernant le tirage au sort il faudrait d'abord qu'il y ait une éducation populaire.

(le problème soulevé semble être celui de la compétence)

---> Comment voyez-vous l'inscription du salaire à vie comme droit inaliénable dans l'éventuelle constitution citoyenne obtenue par tirage au sort ?

  • l'inscription du salaire à vie comme droit inaliénable devra être au sein de la constitution. Cela demande une nouvelle constituante.

---> Avec le salaire à vie, on laisse l'univers du capital jouer au casino sans aucune influence sur l'économie réelle. Comment voyez-vous leur réaction si la proposition du salaire à vie est adoptée à moyen terme (à court terme c'est tout vu, campagne de désinformation, intimidation, trollage etc...) ?

  • (Question non posée : La réponse se fera sous peu par un retour écrit de la part de Bernard Friot.)

---> Quels risques possibles venant de l'étranger ?

  • ce point est à travailler.

---> Vous proposez de supprimer la propriété lucrative et de généraliser la propriété d'usage, mais ne pensez-vous pas qu'il existe un problème humain dans la propriété elle-même ? Comment voyez-vous la suppression de la propriété lucrative et la généralisation de la propriété d'usage sur le long terme ?

  • (Question non posée : La réponse se fera sous peu par un retour écrit de la part de Bernard Friot.)

---> Comment arriver à concrètement passer de la propriété lucrative à la propriété d'usage concernant les habitations : comment se logeront ceux qui actuellement paient un loyer ?

  • Point très intéressant soulevé. Non encore abordé mais déjà la piste de prévoir une caisse de socialisation des loyers.

---> Quid d'un étranger travaillant en France en votre système, notamment après une rupture de travail ? Et concernant sa famille qui l'accompagne ?

  • Encore un point très intéressant non travaillé. Première piste : tous les étrangers ont une qualification ainsi que le conjoint.

La qualification est un droit politique acquis lors de la majorité politique, or la majorité politique est celle du citoyen. Un étranger venant en France n'a pas le statut de citoyen. Dans votre système, qu'un étranger puisse avoir une qualification s'il vient travailler en France dans la société « active » semble aller de soi mais s'il quitte le pays pour retourner en son pays, gardera-t-il sa qualification et donc le salaire qui y correspond ou tout simplement n'aura-t-il qu'un droit à pension relatif aux années passées à travailler en France comme cela se pratique aujourd'hui ? De plus le fait de décider de donner ou non la citoyenneté, de définir qui peut avoir la citoyenneté est du pouvoir du corps collectif et devrait se prendre au sein du corps collectif. Actuellement en France certaines règles sont établies pour obtenir la citoyenneté française.

  • oui, la question reste à travailler. Un étranger ayant "travaillé" quelques années et repartant en son pays peut avoir droit à une pension calculée selon les années passées en France.
  • Concernant la qualification du conjoint : la question reste aussi à travailler.

---> Quel est votre avis sur la TRM ? http://wiki.creationmonetaire.info/index.php?title=Main_Page Système économique basé sur un dividende universel et prenant en compte l'espérance de vie moyenne de la population.

  • (la page wiki correspondante a été photocopiée et donnée à Bernard Friot qui pourra répondre ultérieurement à la question.)

---> Au vu de la situation actuelle qui se dégrade, ne devrait-on pas, en parallèle, organiser une économie basée sur les ressources, et développer celles-ci, pour qu'à défaut de revenu de base possible dû à l'effondrement économique, nous puissions assurer les fournitures de base?

  • (question non posée verbalement : La réponse se fera sous peu par un retour écrit de la part de Bernard Friot.)

---> Question relative aux métiers tels la prostitution : contrôle possible pour la socialisation des rentrées monétaires ?

  • Ce sera aux personnes lors des négociations et délibérations de définir si la prostitution gardera ou non son statut actuel de « travail ».

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Navigation
Lister ou Créer des vidéos / documents / sites web / initiatives / demandes d'aide
Communauté : Réseau social, Mumble, Radio, IRC, Evénements, ...
Groupes ou Pages facebook non locaux - twitter - google+ - Bookmarks sociaux
Groupes locaux - cartes
Boîte à outils
Articles en chantier
Cette plateforme web